Visite Militante de Cadarache -

Publié le par Admin. ump

 

Courant Février, 45 militants ont pu visiter le CEA de Cadarache, berceau de la recherche extrême 

     - La première partie de la visite était destinée à la présentation du futur réacteur ITER 

1) TORE SUPRA, modèle réduit du futur réacteur expérimental ITER (International Thermonuclear European Reactor) qui est une machine complexe, dont le fonctionnement a été expliqué et commenté par un conférencier du CEA à l’aide de maquettes.

2) Puis, la visite de la machine TORE SUPRA grandeur nature  en cours d'essais. TORE SUPRA a pour objectif de démontrer la faisabilité scientifique et technologique de l’énergie de fusion à des fins pratiques. Cette machine est très impressionnante par sa complexité dont le cœur, constitué de bobines toroïdales où circulera le plasma, est enfoui sous des enchevêtrements de câbles et de tuyaux. 
3) A l’aide de différentes planches, le conférencier a fait un exposé du futur ITER. Il ne produira pas d’électricité, mais de la chaleur. Après la phase d’exploitation et suivant les résultats obtenus, un réacteur expérimental DEMO sera construit et devra démontrer la faisabilité industrielle de la production d’électricité par fusion nucléaire, mais pas avant 2050.

 

- La deuxième partie de la visite fut consacrée à la récente installation de CEDRA destinée à     l’entreposage de déchets moyennement radioactifs traités ou en attente de traitement et de conditionnement.
      Pour conclure une visite en bus du site, qui est immense (6 500 hectares), a permis de voir l’emplacement d’ITER, mais aussi la construction du futur réacteur expérimental Jules HOROWITZ destiné à la recherche sur les comportements des combustibles et des matériaux pour les centrales du futur (type 3è et 4è générations).

 

Le déjeuner au château de Cadarache fût le bienvenu.  Chacun a pu admirer l’architecture élégante de cette citadelle médiévale restaurée et destinée à accueillir des chercheurs du monde entier.

 

-  L’après-midi fût consacrée à la visite de l’Usine de l’Occitane à Manosque située au cœur de la Haute-Provence, à 20mn du CEA. Sa dimension a quelque peu surpris, ainsi que la découverte des Ateliers expéditions, bougies, conditionnement des crèmes, procédés de fabrication, stockage des étiquettes, savonnerie.

En fin de visite, les Dames, ainsi que les Messieurs (mais oui) se sont prêtés volontiers aux  essais des produits phares.

    

En résumé, une journée dense et d’une grande richesse pour aider à mieux comprendre l’énergie du futur : la fusion, l’une des rares sources d’énergie durable que l’humanité puisse envisager à long terme.

Commenter cet article