sommet du G8

Publié le par ump

Luc Chatel, porte-parole de l’UMP, tient à saluer l’action du président de la République au Sommet du G8, dans un style nouveau, emprunt de détermination et de franchise, Nicolas Sarkozy a impulsé une discussion sans ambiguïté et développé une force de conviction vis-à-vis de l’ensemble de ses homologues sur trois sujets stratégiques et délicats :

L’environnement et le réchauffement climatique

Le premier réside évidemment dans la question de l’environnement et du réchauffement climatique. Grâce à des contacts bilatéraux, Nicolas Sarkozy a grandement influencé l’évolution de la position américaine, et s’est battu pour améliorer l’accord sur le climat avec le résultat que l’on connaît : les pays du G8 ont reconnu la nécessité de réduire substantiellement leurs émissions de gaz à effets de serre et envisage sérieusement l’objectif chiffré d’une réduction de 50% d’ici à 2050.

La situation des otages en Colombie

Le président de la République a également mobilisé son énergie pour sensibiliser les grands Etats de ce monde à la situation des otages en Colombie et notamment le cas d’Ingrid Bettancourt, dossier qui lui tient particulièrement à cœur, et pour lequel il s’est beaucoup engagé.

Le conflit du Darfour

Enfin, sur le conflit du Darfour, Nicolas Sarkozy, rapporteur de cette question lors du déjeuner de travail, a su également recueillir l’assentiment de ses partenaires, ce qui n’était pas assuré. Pour preuve de son succès, il a d’ailleurs annoncé la tenue à Paris le 25 juin d’une conférence internationale réunissant les pays les plus impliqués en vue de trouver la voie d’un règlement politique et de sécuriser l’aide humanitaire dans ce pays.

Nicolas Sarkozy a ainsi démontré que la voix de la France pèse de tout son poids auprès des grandes puissances mondiales. Les vaines polémiques soulevées par Madame Royal sur des sujets humainement graves et qui devraient au contraire dépasser les clivages politiques, paraissent donc particulièrement déplacées.

Publié dans Actu

Commenter cet article