Lettre aux Militants

Publié le par Admin. ump

Au lendemain des élections régionales qui viennent de se dérouler, nous devons faire ensemble le constat d’une victoire de la gauche dans notre pays.

 

Je voudrais tout d’abord rendre un hommage particulier à nos candidats gardois qui, sous l’impulsion d’Eddy VALADIER, ont mené une formidable campagne de terrain, allant quotidiennement à la rencontre de nos concitoyens pour expliquer et défendre le seul vrai projet d’avenir pour le Languedoc-Roussillon dont ils étaient porteurs.

 

Malheureusement, l’agitation médiatique focalisée à gauche a rendu leur message presque inaudible. C’est regrettable au vu du travail qu’ils ont fourni.

 

Malgré cela, notre département conserve 4 conseillers régionaux UMP : Eddy VALADIER, Mary BOURGADE, Christophe RIVENQ et Monick TAPISSIER, qui seront pendant les 4 années de cette mandature, de vrais défenseurs de nos villes et de notre département à la Région.

 

Je sais que nous pourrons tous compter sur leurs compétences, leur dynamisme et leur disponibilité.

 

Dans cette élection régionale, la majorité présidentielle a clairement fait les frais d’une abstention record, due en grande partie à une incompréhension de la politique impulsée par le Président de la République. De même les récentes nominations aux plus hauts niveaux n’ont pas été toujours appréciées. Les réformes indispensables pour notre pays doivent être mieux expliquées pour être comprises et acceptées par les français.

 

Ce résultat ne doit en aucun cas nous démobiliser. Souvenez-vous de 2004, nous avions là aussi clairement subi un échec lors des élections régionales. Mais notre mobilisation, notre volonté d’agir au service de nos concitoyens nous a permis par la suite de gagner tout aussi clairement les élections présidentielles puis législatives en 2007 et par la suite, du moins dans notre région, les élections municipales de 2008.

 

Il nous faut donc rester mobilisés et enthousiastes pour aborder les échéances futures. Nos convictions doivent triompher de notre déception du moment.

 

Je compte sur vous dans ces échéances à venir, et je reste convaincu que demain nous pourrons encore fêter ensemble de nombreuses victoires pour nos villes, nos départements et notre pays.

 

                                                                                                    Jean Paul FOURNIER

 

Commenter cet article