mission Sarkozy

Publié le par Admin. ump

Il lui avait fait part de son intention voici quelques semaines. Depuis la réception, lundi 17 Septembre 2007, de la lettre portant la signature de Nicolas Sarkozy, c’est officiel : Jean- Paul Fournier se voit confier, par le Président de la République, la mission de faire le point sur les moyens dont se sont dotées les communes pour faire face aux phénomènes de ruissellement urbain, dans le cas de fortes pluies, et de tirer de ce constat des préconisations en vue d’améliorer les dispositifs existants.
 
Le maire de Nîmes a jusqu’à la fin de l’année pour remettre son rapport.
 
C’est naturellement la douloureuse expérience nîmoise du 3 Octobre 1988 et le plan élaboré pour éviter son renouvellement, mais aussi les enseignements tirés des  inondations vécues ici en Septembre 2005 (mutualisation des expertises météorologiques et hydrologiques) qui ont incité le chef de l’Etat à choisir Jean- Paul Fournier pour conduire cette mission. Dans son courrier, Nicolas Sarkozy souligne combien il attache de prix à l’élaboration des plans communaux de sauvegarde, dans la mesure où les inondations constituent le premier risque naturel en France, concernant près d’un tiers de nos communes et 5 millions de nos concitoyens.
 
Anticiper le risque d’inondation localisé, alerter les populations concernées et mettre en œuvre les mesures de protection générales des populations : c’est l’objectif recherché à travers cette mission. Pour la mener à bien, le Premier magistrat nîmois pourra s’appuyer, en particulier, sur les services du ministère de l’Intérieur (direction Défense et Sécurité civiles), du ministère de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables (direction de l’Eau) et de Météo- France.
Aux fins de mise en place de la mission, Jean- Paul Fournier est appelé à se rendre à l’Elysée dans les tous prochains jours.

Publié dans Actu

Commenter cet article